• Accueil
  • > Archives pour septembre 2018

Archives

Archive pour septembre 2018

Y a t’il toujours des réponses?

Chaque jours son lot d’interrogations .Chaque nouvelle relation amoureuse ses remises en question. Comment sait-on que nos choix sont les bons? Comment sait-on que nous avons réellement évolué? D’ailleurs sommes nous vraiment prêts a cette évolution?

Rester sur ses acquis voir même retomber dans ses vieux travers ne serait-il pas plus simple ,presque sécurisant car finalement quoi de plus rassurant que ce que l’on connais déjà. Après de longues histoires nous nous  promettons de ne plus jamais se faire avoir, d’être plus clairvoyants .Je crois qu’après un certain nombre d’échecs nous sommes capables d’y arriver. Hélas lorsque nous réussissons à nous ouvrir à d’autres types de relations et que nous semblons avoir trouvé la perle rare, » LA » vraie question se pose alors. Sommes nous prêts?

_Suis je aimable au sens large du terme?_ Après avoir vécu seuls ,trouvé un rythme qui nous convienne sans avoir à se soucier de l’autre. Alors que nous maitrisons notre quotidien réglé au millimètre par nos envies et besoins, comment accorder une place à l’être aimé fraichement débarqué dans notre vie?

L’amour est une force certes mais il est aussi une faiblesse. Quand nous vivons seuls nous apprenons à être forts quoi qu’il arrive faire face à l’adversité n’est pas un choix mais une nécessité. Une personne célibataire ne délègue pas au quotidien elle ne baisse pas les armes en se disant qu’elle peut se reposer sur quelqu’un. Une fois en couple nous ouvrons l’armure qui pesait si lourd, nous acceptons de revoir certains principes,nous serrons parfois les dents et acceptons des situations qui autrefois nous auraient révoltées. Aimer c’est accepter de laisser entrevoir notre âme, nous mettre à nu et nous exposer tel que nous sommes en tant être . L’union rend plus vulnérable.

Je crois que l’être humain étant grégaire, est programmé pour vivre en couple. Ne serait-il pas possible alors de trouver des modes de vie adaptés à chacun? Sous le même toit que lorsqu’on le choisi, ou bien peut-être des maisons scindées permettant à chacun son espace propre. Mais alors la notion de famille existerait-elle encore?

Tout le monde cherche des réponses. Il faut peut être arrêter de chercher, lâcher prise quelques instants pour espérer entrevoir une solution qui nous convienne et qui nous soit propre.